Vous cherchez à vendre un bien immobilier dans les meilleures conditions et, surtout, au meilleur prix ? Voici nos conseils pour estimer votre appartement, votre maison ou vos locaux commerciaux en toute simplicité !

Préparer votre intérieur

Que vous cherchiez à estimer un appartement, une maison ou un local professionnel, notre conseil reste le même : présenter à l’agent immobilier qui vous rend visite un intérieur le plus épuré possible, sans décoration farfelue, avec une circulation facile. N’hésitez pas à faire place nette sur les tables, les buffets ou les étagères. L’oeil doit être immédiatement attiré par les volumes, les sols, l’éclairage, le déplacement dans les pièces.

N’hésitez pas non plus à prendre des photos en amont pour vérifier que vos pièces sont les plus neutres possibles. Vous pourrez ainsi vous faire une idée du futur reportage photo réalisé par votre agence immobilière.

Eviter les simulateurs

Bon nombre de simulateurs fleurissent sur le web, vous permettant d’obtenir rapidement un prix indicatif pour votre bien immobilier en renseignant simplement sa surface, son nombre de pièces, ses caractéristiques. Mais nos agents immobiliers vous mettent en garde contre ces algorithmes, certes puissants, mais qui ne prennent pas réellement en compte tous les aspects à valoriser de votre bien : local à vélo, travaux de rénovation récents, environnement immédiat (commerces, transports, scolaire…).

En dire le plus possible à votre agent

Ce conseil va de pair avec le précédent : lorsque votre agent immobilier vous rend visite, n’hésitez pas à donner le plus de détails possibles sur votre bien, des plus négatifs au plus attrayants. Votre agent saura faire le tri entre les points à valoriser et les autres à améliorer, mais dans tous les cas vous pourrez être le plus transparent possible : cela vous évitera de devoir rattraper un détail sensible découvert par les futurs acquéreurs, ou de sous-valoriser vos travaux récents d’isolation par exemple.

Se rendre disponible pour les visites

Une fois votre annonce mise en ligne, vous allez recevoir une ou plusieurs visites d’acheteurs potentiels : l’idéal serait que vous puissiez vous rendre disponible pour les accueillir et répondre à leurs questions. Si votre agent immobilier devrait être en mesure de pouvoir les renseigner, vous restez toute de même l’interlocuteur le plus pertinent pour faire visiter votre bien.

Quitte à prendre une semaine de congés, n’hésitez pas à anticiper pour mettre un maximum de chances de votre côté de valoriser votre bien.

S’en tenir au plus près du prix

Dernière étape avant votre compromis de vente : la négociation. Si vous avez estimé correctement votre bien immobilier et que la situation sur le marché n’a pas drastiquement évolué du jour au lendemain, nous vous conseillons de rester assez ferme dans la négociation, en acceptant une petite baisse de prix symbolique, mais en ne tolérant aucune baisse drastique. Cela enverra aussi le signal à vos acheteurs que vous avez mûri votre projet de vente et que le prix de votre bien immobilier est le plus juste.